AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lipatatorne :: SENPAI NOTICE ME :: zone rp 1 bis

rps primepoc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:48



And now that's it's over, I'll never be sober

I couldn't believe, but now I'm so high

Tes yeux se fermaient d'eux-même. Tu étais bien là, à profiter du contact de Maks. Tu synchronisais ta respiration à la sienne, bercée par les battements dans sa poitrine. Tu étais exténuée, tu étais en train d'abandonner tes dernières forces. « Ce serait bien si ça ne s'arrêtait pas. » Ta voix s'atténuait peu à peu, emportée par la fatigue. Tu sentais toi-même que tu t'éloignais de plus en plus de la réalité pour rejoindre le doux monde des rêves. « Ce serait bien si on restait toujours comme ça. » Tu n'imaginais pas une vie sans Maks. Tu étais désormais trop habituée à sa présence.

Tu étais égoïste, parce que tu savais que tu étais certainement l'un de ses seuls freins. Que si tu n'étais pas là, Maks n'hésiterait pas à rencontrer des nanas, à les draguer, à faire sa vie. Parfois, tu te sentais coupable. Coupable de l'enfermer dans cette bulle trop facile. Maks ne se comportait pas avec les autres comme il se comportait avec toi. Maks aurait un jour sa petite vie, sa femme et ses enfants, son boulot, ses problèmes. Il faudrait que tu laisses s'enfuir Maks.

Mais pour le moment, tu n'étais pas prête. « Tu peux dégommer qui tu veux, mais tu dois revenir en un seul morceau. » Sinon, tu allais défoncer le mec qui avait osé toucher ne serait-ce à un seul cheveu du blondinet. Doucement, les mèches bleues balayèrent ton visage, pendant que tes cils stoppaient leur valse lente. L’étreinte autour de la main de Maks devint plus légère, et ta poitrine se soulevait plus lentement, pour prendre de grandes inspirations ensommeillées. Il n'y avait que contre Maks que tu pouvais t'endormir en sécurité, comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:49



And now that's it's over, I'll never be sober

I couldn't believe, but now I'm so high

Tu hochais la tête en comptant vite fait le nombre de mômes que tu avais croisé dans les couloirs : ils étaient nombreux. Trop nombreux. Tu n'aimais pas les gosses. Tu imaginais la salle, et décidais déjà d'où tu irai disposer telle table. Celle des gosses, avec des bonbons, des crêpes, des caramels, des chips, du jus d'orange. Et à côté, il y aurait la table des plus âgés. Avec des biscuits apéritifs, du coca dans lequel on aurait mis du whisky, du rhum dans le jus d'orange, des chips encore. Tu pensais aussi faire en sorte de trouver des mini-sandwichs pour aider à éponger tout cela. La soirée serait secrètement arrosée, mais ça s'annonçait déjà amusant.

« C'facile de les repérer. S'ils font moins d'un mètre cinquante, qu'ils bavent quand ils voient un décolleté, et qu'ils rougissent quand tu cries tentacules, c'est qu'ils sont pas bien vieux. »

Technique efficace dans 100% des cas. Même sur les petits intellos sans histoire. Eux, c'était les pires. Tu posais ta tête sur l'épaule de Maks en souriant, mi-fatiguée mi-soulagée d'avoir trouvé un truc à faire. Un vrai truc. « Intégration. » Tu répétais le terme qu'il avait employé avec une certaine intonation, légère. « Pour la plupart, ça va plus relever de la désintégration qu'autre chose. » Parce qu'il y avait toujours ceux qui étaient dans l'excès, le vrai. Alors que toi, tu étais soft, au final. Rares étaient les fois où tu avais complètement oublié la veille. Ce qui avait été le cas pour la deuxième fois où tu avais couché avec Maks.

Ce souvenir remonta comme des bulles dans une boisson gazeuse. Tout d'abord piquantes, puis sucrées. Maks trouvait toujours des excuses. C'était le meilleur à ce petit jeu. Il savait exactement quels mots il devait utiliser pour te rassurer. Te consoler quand tu avais appris qu'ils étaient cousins, te consoler lorsque vous aviez encore réalisé l'impensable. Une petite place dans ta tête n'appartenait rien qu'à lui, et temps qu'il logerait là, il pouvait te raconter tout ce qu'il voulait, Maks était le seul en qui tu avais donné toute ta confiance.

Inconsciemment, tu avais attrapé sa main et tu l'avais serrée doucement. « On sera toujours les meilleurs. » Vous, ou du moins, lui, serait sans doute le meilleur de l'académie s'il s'en donnait les moyens. Vous seriez les meilleurs pour tout ce qui était fêtes et grosse déconnade. Vous seriez ceux qui ont le plus voyagé. Qui ont le plus bu.

Qui ont le plus profité de leur vie.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:50



I ain't worry about your clothes
Cause the clothes don't make the woman

I ain't worry about your clothes
Cause the clothes don't make the woman

Si tu n'étais pas la première de la classe, c'était pour une raison. Et la logique voulait que cette raison soit tes nombreuses absences en cours, que tu ne pouvais pas justifier parce que tu n'étais pas particulièrement malade, en tout cas pas physiquement, et que tu n'agonisais donc pas dans le lit de l'infirmerie. Non, tu te portais incroyablement bien. Tu jetais des petits coup d'oeil impatients vers ton téléphone. Ton complice de connerie n'était pas en retard, mais ça ne t'obligeait pas de trépigner sur place. Tu étais mi-anxieuse et mi-joyeuse. Pas particulièrement stressée parce que tu te trouvais dans la forêt interdite, mais plutôt parce que tu ne savais plus trop à quel jeu tu jouais en traînant avec un Minspic.

Tu défilais du pouce la conversation que tu avais eu avec Adam, et qui était plutôt un long monologue de messages courts et particulièrement vagues. « Il faudrait qu'on se parle. » Cela donnait le ton. Tu avais besoin de discuter avec lui. De faire le point. Il avait été une sorte d'ennemi pour toi, et en un claquement de doigt, il était devenu ce mec marrant avec qui tu aimais bien rigoler. C'était bizarre pour toi, la nana étrange, ton petit côté sociopathe, mais à la fois social. Si tu faisais partie d'une meute, tu rejoindrais sans doute celle d'Adam les yeux fermés, et pourtant, vous ne faisiez pas partie de la même maison.

Tu grimaças légèrement quand tu relis les derniers : « Retrouve-moi dans la forêt. » puis « 1h. Top chrono, Keith. ». Tu jouais à ce jeu dangereux avec lui. Qu'est ce qu'il perdait à ne pas venir ? Pas grand chose, tu ferais en sorte de te venger gentiment comme au bon vieux temps. Et s'il ne regardait pas ses messages ? Tu serais là à poireauter alors qu'il faisait froid, pour rien du tout. Tu donnais des petits coups de pied dans les branches, avant d'en ramasser quelques unes, et d'en faire un tas. Assise, en tailleur, tu sortais ton briquet et faisais cramer le tout. Cela t'apporterait un peu de chaleur.

Dans ton dos, des bruits de pas. Tu redressas ton dos, mais n'osais pas bouger la tête. C'était le même jeu. Toujours le même.

« Adam. »

C'était lui. Mieux, ça devait être lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:50



And now that's it's over, I'll never be sober

I couldn't believe, but now I'm so high

Bonjour la junkie. Le plan de la soirée commençait déjà se ficeler dans ta petite caboche bizarre. Maks t'avait donné le feu vert, et maintenant, c'était donc trop tard pour faire demi-tour. Même si ça finirait peut-être mal, que les profs vous choperaient, que certains élèves prendraient leur première cuite et se taperaient dessus, tenteraient de trouver une nana dont ils arriveraient à laver les amygdales avec leur propre langue, ça ne t'arrêterait pas.

« Bon, peut-être qu'on fait en sorte d'éviter les gosses qui sont pas majeurs ? » Tu te doutais que si vous étiez pris sur le fait, vous prendriez pour la fête organisée après 22h, pour l'alcool, pour les substances passant de main en main, mais s'il fallait aussi payer parce qu'il y avait des mineurs, vous ne vous en sortiriez pas. Y'aurait pas d'histoire de conseils de discipline, d'avertissements, ce sera la case renvoi directement. Et disons que pouvoir profiter du chauffage, et des repas t'arrangeait plutôt bien vu ta situation financière légèrement bancale.

Agilement, tu choisis ton application bloc-note, et commences à répertorier quelques trucs nécessaires. Tu évalues vite fait le nombre de bouteilles, les trucs pour diluer, les trucs à bouffer pour éponger. Déjà, confier la musique à Maks te libère d'un énorme poids, puisque tu sais que cela fera fureur quoiqu'il arrive. Tu cherches des lieux potentiels dans ta tête. « La salle commune pourrait faire largement l'affaire si on trouve un moyen de négocier avec l'administration. » Parce que sinon, faudrait certainement faire ça dehors, et il faisait encore froid, et ce sera pas pratique pour les installations électriques comme les lumières et les enceintes pour la musique.

Maintenant, il faudrait trouver une bonne excuse. « Le nouvel an chinois. » Bon, ok, c'était pourri comme idée de base. Mais ton cerveau était amorphe à cette heure. « Les... 10 jours anniversaire de l'ouverture de l'académie ? » Après tout, vous n'aviez pas eu droit à une grande fête de bienvenue, ni rien. Et bon, tu voulais rencontrer un peu tout le monde. C'était normal pour des adolescents de vouloir faire connaissance. « J'sais pas moi, c'est l'année de la chèvre, et j'ai pas d'idée. Si ça avait été l'année de la licorne, j'aurais peut-être eu de l'inspiration. » Tu croisais les bras, l'air boudeur. C'était dur de trouver un truc pas trop loufoque, et garderait l'esprit de la fête : un truc un peu hardcore, mais classe.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:51



And now that's it's over, I'll never be sober

I couldn't believe, but now I'm so high

C'est vrai que dans ton monde, tout ne tournait pas rond. Il n'y avait pas de fin, de début, de développement, ni de conclusion, ni de jolies transitions. Maks était la virgule qui te reliait de ta vie d'avant, et de celle d'après. Il se trouvait toujours là, près à t'accorder une bouffée d'air frais avant d'entamer ce long monologue bizarre qu'était ta vie. Tu agitas les mains comme pour balayer l'image que tu avais en tête d'Elune et de Jace. C'est bon, vous aviez épuisé les scénarios les plus dégoûtants. Tu n'allais plus être capable de les regarder dans les yeux si ça continuait comme ça.

Tu notas aussi qu'il n'avait pas vraiment répondu à ta question concernant son amour de la drague. Peut-être qu'il n'y avait tout simplement personne en ce moment, ou qu'il s'était mangé un méchant vent, et qu'il l'avait encore en travers de la gorge. Il était compliqué de comprendre les réactions de Maks quand il se montrait aussi évasif. Tu ne pus t'empêcher de rigoler en applaudissant quand il évoqua ce vieux délire. Conquérir l'académie. Ça paraissait trop beau, ça paraissait loin ces rêves de conquête. Comme si en grandissant, ton ambition dévorante, quasi-dérangeante, était devenue un vieux souvenir décoloré. Pourtant, l'idée mûrissait toujours au fond de toi. Tu ne serais peut-être pas la première, vu qu'il y avait Maks, et qu'il était difficile de lui tenir tête : quand il fonçait, il le faisait pour de vrai, le blondinet ; mais tu deviendrais peut-être la bonne adresse du coin en ce qui concernait ton petit trafic de clopes, d'alcool, et autres bonbons qui faisaient tourner la tête.

« Et encore, la caissière me demande toujours ma carte d'identité, à chaque fois que je vais m'acheter une bouteille. Comme si j'avais rajeuni de deux ans, en l'espace de trois jours. »

C'était que c'était épuisant, n'empêche de devoir se coltiner le trajet jusqu'à la ville, pour pouvoir acheter ce dont t'avais besoin pour ta survie : tes clopes, et une bouteille ou deux, juste au cas où une grosse fête se déroulerait, et ne pas venir les mains vides. Ensuite, fallait tout cacher, et fallait se montrer ruser, parce que c'était sûr qu'ils fouillaient de temps en temps les dortoirs. Et là, toi, tu serais leur meilleure cliente.

« Faudrait qu'on organise une petite soirée sympa. Avec des gens. Et de la bonne musique. » Tu battais des cils comme pour lui faire comprendre gentiment que tu comptais sur ses CDs pour alimenter la soirée potentielle. « Je m'occuperai du reste. » Acheter des chips, du coca, du jus de pomme, c'était pas compliqué. Nan, le vrai challenge serait de faire passer le punch pour un jus d'orange classique, sachant que tu avais la main lourde et que de doser, c'était clairement pas ton truc. « Faudrait inviter d'autres gens que les Wèngyard. On va vite se regarder dans le blanc des yeux sinon. Et puis, quite à se faire choper, que tout le monde perde des points, hein. » Tu connaissais pas les gens des autres maisons, mais bon, vous étiez là pour sympathiser, ou un truc du genre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:51



And now that's it's over, I'll never be sober

I couldn't believe, but now I'm so high

Tu souris quand il te dit qu'il dort avec son pokémon. Toi, ton Abra dort bien au fond de sa pokéball. Si tu le libérais la nuit, il se mettrait à faire des parties de cache-cache, à troller tout le dortoir en se téléportant dans les chambres, et ça finirait par te retomber dessus. N'empêche, fallait être un peu suicidaire ou masochiste pour dormir avec un pokémon bizarre comme Qwilfish. Disons que niveau peluche toute douce que t'as envie de câliner, c'était pas vraiment le pokémon que tu mettais dans ton top 3. Tu rigolais en imaginant Jace se frottant contre tes draps. Vraiment, toi et Maks, vous aviez des délires bien creepy.

« T'as raison en fait. Peut-être qu'il a déjà fouillé tous mes sous-vêtements, qu'il les a respirés, et tout. »

Tu haussas les épaules en guettant sa réaction. Avec deux barjos comme colocataires, ils allaient pas s'ennuyer Elune et Jace. Vous étiez déjà en train de spéculer sur leur vie sexuelle, sur leurs petits délires tordus qui n'avaient quasi aucune chance de réellement exister. Au pire, ça ferait un tordu de plus à adopter. Tu croisais les jambes et pivotais pour quitter le bord de la fenêtre. C'pas qu'il faisait froid, mais vous étiez en hiver, et en pleine nuit. Tu te jetais dans les canapés en claquant des dents et en frictionnant tes mains.

« Tu as déjà repéré des nanas pas trop moches ? » Tu lui lançais sans vraiment à savoir où était le lien. Maks était un éternel dragueur, et ça ne te dérangeait pas du tout de rencontrer ses conquêtes, même si tu ne te gênais pas pour lui dire lorsque tu les trouvais moches ou stupides. « Toi, j'suis sûre, quand on t'a demandé tes potentiels futurs métiers, t'as répondu Maître de l'Univers ou au moins Maître des Keunotors. » Toi, tu avais répondu Reine de l'Univers ou Princesse des Ramoloss, alors bon. Y'avait pas de quoi faire la fanfaronne.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:51



And now that's it's over, I'll never be sober

I couldn't believe, but now I'm so high

Tu haussas les épaules quand il évoqua son paternel. Pour l'avoir entendu pleurnicher alors qu'il était complètement bourré, tu savais que ça l'avait profondément atteint cette histoire. Vous étiez un peu pareils tous les deux au final. Vous étiez pas des gosses purement malheureux, vous n'aviez jamais perdu de membre de votre famille, vous aviez vécu chacun votre petite aventure, vous vous étiez bien amusés. Vous étiez cette jeunesse décadente, qui fait à la fois pitié, rire, envie. En tout cas, on ne vous avait pas empêché de vivre comme vous le vouliez. Même si les bonnes choses avaient une fin, au final, vous étiez encore ensemble. Tu caressais maladroitement la crinière blonde en penchant la tête, un petit sourire en coin.

« Il vaut mieux pas que tu te souviennes, Maks. »

En réalité, s'il voulait vraiment savoir, il n'avait qu'à te piquer ton téléphone, à fouiller dans l'album photo et à faire le tour de toutes les photos que tu t'étais amusée à prendre de lui alors qu'il était dans des situations particulièrement cocasses. Tu t'étirais et baillais.

« Moi, je suis sûre qu'on peut se trouver des gens avec qui faire la fête. Regarde, la nana, là, Elune, elle a les cheveux bleus, elle aussi, je suis sûre que c'est une fille bien. » Oui, ta façon de mettre les gens dans des cases, était assez particulière. Peut-être que tu aurais du la réveiller elle aussi. Pour lui proposer d'aller fumer dans la salle de jeux, petits vandales que vous étiez. Tu tenterais de récupérer son numéro, et tu l'agiterais sous le nez de Maks pour voir s'il allait rougir. « Et puis, Jace, il a l'air grincheux, lui aussi, mais ça se trouve, c'est juste un gentil garçon avec une carapace de bad boy. Peut-être qu'il fait de la couture secrètement. Qu'il mange des cupcakes à tous ses goûters. Et qu'il a un diadème en plastique rose. Comme moi. »

Tu te retournais, les mains sur la bouche, choquée. « Imagine, ça se trouve, ils sont en couple. Et là, ils sont en train de pratiquer le coït dans NOTRE chambre, qu'on partage avec EUX. » Tu tiras une dernière fois sur ta cigarette avant de l'écraser et de l'envoyer valser par la fenêtre. Ça devrait pas prendre feu, normalement. « Peut-être qu'ils copulent dans TON lit, en ce moment même, Maks. » Rien que l'idée était dérangeante, mais ça te faisait marrer intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:52



And now that's it's over, I'll never be sober

I couldn't believe, but now I'm so high

Tu levais les bras en l'air et secouais ta tête dans tous les sens tout en rigolant. Ces années à ne rien penser, à juste vous amuser, tout cela était derrière vous maintenant, puisqu'il fallait se concentrer sur vos études. Vous aviez eu des nuits à faire la fête jusqu'à des heures pas possible. 3h du matin ? Bande de petits joueurs, vous seriez encore en train de picoler comme des dingues si vous n'étiez pas maintenant inscrits à l'académie, et jouant les pseudos bons élèves. Fallait pas rigoler avec les points non plus, fallait imposer la suprématie des Wèngyard. Tu rejoignais ton cousin, tout en laissant pendre tes jambes dans le vide. T'avais pas le vertige, tu risquais pas grand chose.

Tu attrapas la cigarette qu'il te tendait et la coinçais entre tes lèvres. Si un mec se décidait à faire une petite ronde nocturne, au pied de l'académie, il pourrait voir deux Wèngyard, perchés, à 8m de haut, en train de tirer sur leurs clopes dans le calme. Tu tapotais de ton index pour faire s'envoler la cendre. Tu donnais un petit coup de coude gentil à Maks.

« Regarde ce que je peux faire. »

Tu mis tes lèvres en formant de O et soufflais doucement pour faire des petits nuages de fumée ronds, qui se cassaient la gueule en amas gris dans la seconde qui suivait. Tu manquais encore d'entraînement, et clairement, Maks devait pas être impressionné. Tu regardais le ciel étoilé.

« Quand tu te dis que nos parents, ils en ont vu deux, des ciels comme ça. » Tu avais pris ce ton mielleux plein de poésie, de bon sentiments. « Mais ils ont pas bu autant que nous, tiens. » Tu rajoutais avec un vieux rire graveleux dans le genre zéro délicatesse.

T'avais définitivement pas le charme d'une jeune fille en fleur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

rps primepoc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Sujets similaires

-
» Primepoc / TOP
» [Capture] Fblblblbl - Toi aussi trouve des titres de rp originaux.
» That was unexpected ▬ Frej Styrbjörn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lipatatorne :: SENPAI NOTICE ME :: zone rp 1 bis-