AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lipatatorne :: SENPAI NOTICE ME :: zone rp 1 bis

rps primepoc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:43



i’m praying that your eyes are the first to go
the way they looked when you smiled
the way they opened and closed

and your nose, every single breath against my neck
and then your lips, every empty promise made and said
please fade, fade to black

Tu glissais tes mains dans ses cheveux, passant tes ongles sur sa nuque, animant tes phalanges pour faire des petits cercles concentriques sur sa peau claire. Doucement, tu enfonçais ta main dans sa crinière dorée au niveau du cervelet pour poursuivre le massage capillaire. « C'est un peu casse-couille d'avoir un pokémon hippie qui veut pas tabasser les autres, alors que je veux attraper de nouveaux pokémons. » Mais c'était comme ça entre vous, ça n'avait pas bien commencé, mais tout doucement, tu te rendais compte qu'il devenait de moins en moins hostile. Il se barrait toujours dès qu'il en avait marre, mais c'était moins chaotique.

« Je ne me sens pas d'aller voir les psychopathes des arènes. » Tu levais le pouce. « De un, j'ai pas le niveau. » Tu levais l'index. « Et de deux, j'ai vraiment trop la flemme. » Et aussi, parce qu'avec ton équipe uniquement constituée d'Alizarine, ça allait se montrer d'autant plus compliqué. Mais là, c'était surtout la flemme ton principal problème, fallait bien l'avouer. « Et sinon, non, j'ai déjà assez de boulot à courir partout après ce pokémon qui me troll tout le temps. Si je dois m'en coltiner deux, qui viendront se téléporter pendant que je prends ma douche, c'est mort. »

Tu attrapais une de tes longues mèches de cheveux bleus et caressais la naissance de la nuque de Maks avec, tout en observant ses airs farceurs avec un sourire amusé. « Tu t'es trouvé quelqu'un pour aller à la soirée ? » Tu demandas avec ton petit air de fouine curieuse. Après tout, tu n'imaginais pas Maks se pointer sans qu'une belle nana pulpeuse ne soit accrochée à son bras, en train de glousser, et de vanter ses abdos, tout en l'appelant par des petits surnoms mièvres, qui te donneraient envie de vomir. De toute façon, si Maks le voulait, il pouvait très bien commencer la soirée avec une nana, et la finir avec une autre. Ce n'était pas le problème.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:43



You're never gonna love so what's the use
what's the point in playing agame you're gonna lose

what's the point in saying you love like a friend
what's the point in sayin it's never gonna end

Les répliques fusaient à travers la pièce, et comme le niveau global de la conversation ne volait pas très haut, tu te retrouvais à t'amuser plus que tu ne le devrais. C'était avec un petit rire mi-amusé mi-nerveux que tu accueillais la réplique d'Adam, qui tombait bien mal. Bordel, Elune avait décidé de remplacer Jace par Adam. Et ça, elle ne te l'avait pas dit. Au fond, tu ne la jugeais pas, elle faisait ce qu'elle voulait de son corps.

« Bah quoi, Apollon, tu croyais qu'elle allait se tatouer ton prénom après que t'ai tenté de te la faire ? » Tu trouvais ça assez drôle que Jace, qui tentait de faire le mec qui s'en fichait d'Elune, finalement ne pouvait s'empêcher de toujours retourner vers elle. Il agissait comme si elle n'existait pas en entrant dans la pièce, puis il la fixait comme s'il n'existait qu'elle. Il disait ne plus en avoir rien à foutre, mais de la haine continuait de se répandre partout autour de lui. Monsieur était plus affecté qu'il n'y paraissait.

« Puisque vous vous aimez autant, pourquoi vous vous faites pas du bien, tous les deux, entre vous, hein ? » Au moins, pendant ce temps, ils ne cherchaient pas à se taper des nanas qui ne cherchaient rien d'autre qu'un peu d'affection. Bon, ok, c'était carrément malsain, mais les jumeaux avaient déjà prouvé que leurs idées étaient loin d'être tirées d'un roman écrit par des bonnes soeurs. Tu fis signe à Adam. « On risque d'y passer un petit moment, alors vu que t'as ramené tes fesses, autant que tu les poses là. » Et tu déplaças tes fesses pour lui laisser assez de place entre toi et Elune. Voilà, comme ça, il allait bien être entouré de Wèngyards, et il allait goûter lui aussi aux joies du drama. Pas de discrimination.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:44



I ain't worry about your clothes
Cause the clothes don't make the woman

I ain't worry about your clothes
Cause the clothes don't make the woman

Tu te demandais si c'était l'effet des substances que vous étiez en train de consommer, mais tu commençais à te sentir à l'aise en compagnie d'Adam. Il n'y avait qu'à regarder ta relation avec lui, son évolution, pour comprendre que tout était voué à évoluer. Tu n'avais pas imaginé une seule seconde que vous vous entendriez bien un jour, puisque votre quotidien jusqu'à présent n'avait été qu'un échange de petites piques désuètes.

Tu n'avais jamais eu le sentiment que ce que tu avais vécu avait été éprouvant, parce que tu avais toujours été entourée, aussi bien par Maks que par d'autres gens avant lui. Alors oui, forcément, l'académie, ça te paraissait être quelque chose d'autrement plus complexe. « Ces trucs sur les pokémons, c'pas vraiment ma passion, tu sais. » Mais tu n'allais pas lui rappeler que tu n'étais venue ici parce que c'était cool, qu'on ne te virait pas alors que tu jouais la pique-assiette. Tu avais été un peu habituée à ne faire que des choses que tu aimais, au final. Et ici, c'est un peu comme si on te forçait la main. Il fallait respecter des règles, il fallait se montrer ponctuel. Et tout cela, tu le faisais sans passion. Alors, oui, forcément, tu te retrouvais sur l'affiche des vandales de l'établissement. Parce que tout ce qui était permis avant, était devenu interdit. Ton quotidien était devenu un comportement à bannir.

« Ouai, j'ai de la chance d'avoir Maks. » Terriblement. Toi la créature qui n'arrivait pas à s'exprimer, à aller vers les autres, mais qui ne pouvait pas vivre sans quelqu'un pour la supporter, tu avais vraiment de la chance de l'avoir près de toi. Il ne te jugeait pas. Il te connaissais bien. Tu plissas le nez en entendant le mot de serviteur. Cette idée te déplaisait dans un sens où tu n'arrivais pas vraiment à classer les gens dans des catégories normales. Les mômes, tu pouvais les classer dans tes serviteurs tellement tu les évitais, tu ne les comprenais juste pas. Peut-être parce que dans un sens, on t'avait volé ta propre enfance.

« Ouai, j'ai vingt ans. Et je vais vers mes vingt-et-un ans, bonjour la vieillesse. » Mais tu n'étais pas de celles qui ont peur de vieillir, de prendre des rides, de teindre leurs cheveux blancs, d'utiliser des crèmes anti-âge faites à base de graisse d'Obalie. « Allez, Adam, cesse ton petit manège. T'es pas un môme. Sinon, je t'aurais déjà envoyé au lit et chanté une berçeuse. » Si Adam avait été l'un d'eux, tu l'aurais même bordé, juste pour qu'il se taise. Tu poussas un petit grognement mécontent lorsqu'il évoqua tes cheveux. Ils étaient très bien tes cheveux. Tu ne voyais pas où était le problème. Tu ne comptais pas les changer de couleur, et surtout pas les laisser repousser d'eux-même, parce qu'en réalité, tu étais blonde, et tu n'assumais pas du tout. « Comment ça ? Je suis née, et mes cheveux étaient comme ça. Je ne vois pas où est le problème. » Un grand rire benêt s'afficha sur ton visage. Tu t'accordas même le droit de lui donner un petit coup de coude dans les côtes, bien que tu étais allergique aux contacts physiques.

« Olala, tu ne veux pas les rencontrer, non. » Tu ajoutas en éclatant de rire. D'ailleurs, ton rire ne voulait vraiment pas s'arrêter durant plusieurs minutes, tellement c'était hilarant de penser aux Wèngyards. Bon, c'était peut-être dû aussi au fait qu'à force de tirer sur ce joint, ton cerveau était en train de se faire carrément la malle. Mais tu t'en tapais un peu. « Ils sont pas méchants, ni sournois comme beaucoup peuvent le penser. » Mais tu faisais là une vague et large généralisation aux Wèngyards. « Enfin, tu connais déjà Elune. » Tu ajoutas avec un petit sourire qui en disait long sur tes pensées. Tu ne savais pas trop ce qu'il avait traficoté avec la Wèngyard, mais clairement, tu ne t'imaginais pas quelque chose de purement amical, et ton petit sourire disait exactement tout ce que tu avais en tête. Tu allais toujours vite dans tes préjugés. « C'est qu'il a pas perdu de temps, le petit Minspic. Enfin, t'as bien raison. Les Wèngyards sont certainement les nanas les plus jolies de Primepoc, même si elles ont toutes leur petit caractère. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:44



i’m praying that your eyes are the first to go
the way they looked when you smiled
the way they opened and closed

and your nose, every single breath against my neck
and then your lips, every empty promise made and said
please fade, fade to black

Tu t'agenouillais pour observer tout ce petit monde grouillant. Tu lanças un regard fier vers Maks. Il se donnait vraiment à fond depuis qu'il était arrivé ici. Tu les comptas un par un. Cinq. Il n'avait pas perdu de temps pour constituer sa petite épique. « Finalement, c'est peut-être une bonne chose qu'on t'ait envoyé ici, Maks. » Tu retournais dans son lit et t'enroulais dans sa couette, tout en souriant devant l'apparition du keunotor shiney. Lui, c'était sûr que c'était un coup du destin. « Tu as l'air plus épanoui depuis qu'on est arrivé. On dirait que t'as trouvé un nouveau challenge, ça fait du bien de te voir aussi passionné. » Tu ne fis pas de commentaire sur les surnoms qu'il donnait à ses pokémons. Autant certains étaient franchement classes, autant d'autres avaient des noms vraiment ridicules dont tu ne captais pas la référence. Ton regard se porta de nouveau vers le keunotor. « Lui, c'est ton petit bijou, j'imagine. » Parce que c'était un peu l'histoire de la vie entre Maks et sa passion pour les keunotors.

Tu ne regrettais pas d'avoir suivi Maks ici, même si tu n'arrivais pas encore à trouver ta place comme tu le désirais. Pour l'instant, il y avait Maks et Elune. Tu ne savais pas comment définir ta relation avec Adam, mi-amis mi-ennemis. Et tu avais encore du mal à te familiariser à cette passion des pokémons, qui n'était pas aussi vive pour toi que pour la majorité des élèves. « Bah moi, j'ai pas trop avancé, tu sais. J'ai toujours Alizarine. » Tu sortis l'Abra de sa pokéball, et il se mit à flotter au dessus du sol, calmement, avant de disparaître soudainement. « Cool, maintenant, va falloir que j'aille lui courir encore après. Bref, je ne lui ai pas encore trouvé de copains pour faire des conneries, jouer à cache-cache, etc. » Tu essayais de te concentrer sur son entrainement pour que ton Abra évolue, et obtienne enfin des attaques plus intéressantes. Mais il passait son temps à se barrer dès que tu lui offrais un peu de liberté. Et tu te retrouvais toujours à quatre pattes pour essayer de le sortir d'un meuble contre lequel il s'était coincé, où à le gronder à travers une porte que tu ne pouvais pas ouvrir. Bref, tu te retrouvais toujours dans des situations cocasses. « T'as prévu des trucs pour la suite ? Je veux dire, après la fête qu'on va faire et tout. T'imagines quoi dans l'avenir ? » Tu voulais tout savoir, aussi bien s'il comptait trouver une nouvelle nana pendant la soirée et plaquer miss frappé vanille, s'il comptait aller attraper d'autres pokémons, s'il comptait créer un château et l'appeler Disneyland, s'il comptait taper des mômes et les racketter. Bref, tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:45



I ain't worry about your clothes
Cause the clothes don't make the woman

I ain't worry about your clothes
Cause the clothes don't make the woman

Adam était intelligent. Tu t'arrêtais souvent à tes préjugés. Adam était ouvert d'esprit. Tu te reposais souvent sur tes acquis, ne cherchant pas à évoluer. Adam avait grandi dans un milieu où on l'avait pointé du doigt, où il s'était forgé cette carapace qui faisait que maintenant, plus rien ne pouvait l'atteindre. Tu haussas les épaules, levant les yeux vers le sommet des conifères, cherchant des étoiles à ta nuit. « Je ne suis pas surdouée. Je n'ai pas non plus reçu une éducation stricte. » Tu te mordais les lèvres. « En réalité, Primepoc signe mes premiers pas dans la vie réelle. »

Tu avais quitté l'école tôt, tu n'avais pas entrepris des études compliquées, parce que tu doutais en avoir les capacités, et surtout parce que les moyens financiers n'étaient pas vraiment de ton côté, vu que ton père était parti, et que ta mère ne bossait pas. « Si on pouvait qualifier ma vie, un mot à lui seul pourrait la décrire : débauche. Je n'ai pas honte de le dire. Pendant de nombreuses années, je n'ai fait que tracer mon chemin sur les routes, à faire du stop, à faire la fête. Je vivais même plus de jour que de nuit. » Peut-être que la forêt interdite paraissait inhospitalière pour Adam, mais dès ton adolescence, tu avais appris à survivre dans un monde cruel. A t'allier à des gens, à les suivre, à économiser pour pouvoir s'acheter un bout de pain, à te péter le crâne avec des trucs qu'on ne devrait pas citer, à monter ta tente, à lever le camp tôt le matin pour marcher à la fraîche.

« Ça va paraître débile, oui. Mais bien sûr que j'ai peur. » Tout le monde aurait peur à ta place. C'était comme si tu étais sortie de nulle part, avec tes cheveux bleus, tes airs de junkie des cavernes, ton obsession pour les vinyles, dans un monde bizarre. Un monde où les gens entraient en compétition, alors que toi, dans ton monde à toi, personne ne faisait la course. Tout le monde rêvait que la nuit ne s'arrête jamais. Tu vivais pas dans le monde normal, Krys. « Mais j'arrive à un âge, où je peux plus trop me permettre ce genre de comportement. Alors, je redescends sur Terre, tout doucement. » Au fond, tu savais que l'appel de la nuit et de ses fêtes s'imposerait toujours à toi, mais tu avais décidé en suivant Maks dans l'académie qu'il était temps pour toi de devenir une adulte.

Tu attrapais le joint, en observant Adam bizarrement. Ah c'est ce qu'il avait voulu dire par « je ne fume pas de ça » et tirais dessus, avant de le lui refiler. Tu fermais les yeux et laissais les premiers effets agiter ton corps. Tu trouvais toujours les premières bouffées désagréables, puis tes muscles se relâchaient. « Pour rien t'avouer, j'avoue que Primepoc est vachement moins drôle que ce que je pensais. Y'a des mômes partout, on se croirait à la fête foraine. » Tu laissas passer un silence. « J'ai même pas d'aspiration à devenir la meilleure ou un truc du genre, j'suis juste là pour les bourses, le logement et la nourriture. » Au moins, c'était honnête. N'empêche quand tu allais recevoir un avertissement te demandant d'aller en cours, ça allait te faire tout drôle, tiens. Déjà que ta tête était fichée sur le panneau d'affichage de l'académie. Juste pour une clope. Bienvenue dans ce monde froid et cruel, Krys. « Du coup, ouai, ce serait bien si je pouvais éviter les moqueries sur mon physique, ou ma santé mentale, ça me permettrait de passer presque un séjour trois étoiles. » Et ça t'éviterait de distribuer des coups de pied au cul de façon massive à tous ces morveux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:45



You're never gonna love so what's the use
what's the point in playing agame you're gonna lose

what's the point in saying you love like a friend
what's the point in sayin it's never gonna end

Tu haussais les épaules lorsque Neam évoqua la possibilité de se faire un plan à quatre, dans le trip chacun ramène son jumeau et sa jumelle, et on se rejoint tous dans le bois, et on prépare du verre pilé. Les masochistes comprendront. « Tu parles beaucoup, mais tenter de profiter d'Elune alors qu'elle était ivre, ça prouve juste que tu souffres certainement d'un léger problème de... taille ? » Tu ajoutas en penchant la tête, et en ajoutant ton petit sourire narquois. Moqueuse, ta répartie serait du genre passive-agressive. Elle n'irait pas plus haut qu'au niveau de la ceinture puisque qu'aucun de ces spécimens ne semblait apte à utiliser son cerveau.

« Franchement, au lieu de vous attaquer à des nanas, pourquoi vous n'essayez pas la masturbation ? Ça reste du sexe, mais avec quelqu'un que vous aimez. » Tu jetais un regard amusé vers Elune. Tu ne tentais pas retirer ta main qu'elle tenait si fermement. Avec tes sourires, tu lui montrais qu'ils n'étaient que deux nabots pathétiques. Qu'il ne servait à rien de s'énerver car c'était exactement ce qu'ils cherchaient. Il suffisait de rire de ces deux gros débiles comme tu savais si bien le faire.

Du moins, Jace continuait de faire comme si tu n'existais pas. Il ne regardait qu'Elune, et la tension qui s'exerçait entre eux était presque palpable. Alors que Neam continuait de faire le clown. Tu t'asseyais de nouveau en tailleur, en observant les deux mecs du regard. Sérieusement, tu avais envie de donner un coup de pied dans le cul d'un des deux, de le larguer par la fenêtre, puis de demander au deuxième ce que ça faisait d'être maintenant le dernier de son espèce. Pourtant quelque chose t'intriguait. Tu t'en fichais qu'il te considérait comment étant une pâle copie, parce que tu te savais très différente d'Elune. Peut-être pas physiquement, mais psychologiquement, vous étiez des Wèngyards ayant chacune votre petit caractère bien trempé. Mais Jace semblait absorber Elune du regard. Et c'en était presque angoissant. Tu t'en fichais de ne pas être remarquée, mais tu te sentais presque de trop. Jusqu'à te demander si Neam ne ressentait pas la même chose.

« Bon, les gros nuls, vous avez une raison de venir squatter notre coin, ou vous êtes sous l'emprise d'une force supérieure illuminati qui vous a chargé de nous emmerder ? » Tu balanças avant de déplier les jambes, et de t'asseoir plus confortablement sur le canapé que tu partageais avec Elune. Parce que du coup, s'ils n'avaient rien à faire, ils pouvaient bien se barrer, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:45



i’m praying that your eyes are the first to go
the way they looked when you smiled
the way they opened and closed

and your nose, every single breath against my neck
and then your lips, every empty promise made and said
please fade, fade to black

Les choses ne tournaient plus rond dans ta tête. Tu étais devenue une môme pleurnicharde, effrayée. Tu vivais à fleur de peau, et à chaque fois que tu ouvrais la bouche, tu avais l'impression d'être débile. Tu fermais ton armoire, où reposait un amas de fringues entassées. Tu les avais balancées là avec rage, sans chercher à les ranger proprement. La délicatesse, c'était pas ton truc. Tu observais tes pieds alors que Maks redevenait cette barrière qui te protégeait de la brutalité du monde réel. En vivant une vie d'innocence, vous étiez passés à côté de la cruauté de la réalité, de la race humaine.

« T'es pas un psy, Maks. » C'est vrai, qu'est ce qu'il pouvait bien y faire lui ? Il allait résonner Jace ? Au prix de quel sacrifice ? Il allait perdre son temps. Tu ne savais même pas si les jumeaux en étaient à leur coup d'essai ou s'ils étaient habitués à ce genre de petits manèges. « Qu'est ce que tu vas lui dire ? » Tu pris une grande inspiration comme si tu allais te mettre à pleurer. Mais c'était vrai. Maks ne pourrait rien changer. Il n'allait pas voir Jace et lui dire « mec, c'est vraiment très vilain pas beau ce que tu as fait. » C'était ridicule. Tu te sentais ridicule.

Depuis qu'il était venu te prendre des ses bras, tu n'avais pas bougé. Tu pivotas sans croiser son regard, et tu logeais ton nez dans sa nuque. Tu glissais tes bras autour de sa taille. Et peu à peu, tu le serrais de toutes tes forces. Tu t'accrochais à son t-shirt, alors que tes bras te faisaient mal à tel point tu y mettais toutes tes forces. Tu avais envie de le frapper. Et c'était ta façon de faire passer ta rage, ta colère. Tu savais qu'il ne t'en voudrait pas. La violence n'existait pas entre vous. Tu l'avais retranscrite en quelque chose de plus fort. Doucement, tu desserras ton étreinte.

Tu avais envie de passer à autre chose. Tu retournas t'asseoir au bord de son lit, et tu désignas ses deux nouveaux pokémons du menton. « Tu me les présentes ? » Après tout, tu ne savais pas qu'il était parti à la chasse aux pokémons et qu'il avait réussi à se faire deux nouveaux amis. « Eux aussi, il faut que je m'en méfie ? » Disons que tu hésitais toujours avant de te blottir dans le lit de Maks avec son Qwilfish. C'est qu'il avait l'air possessif ce pokémon toxique. Alors maintenant qu'il en avait trois, ce serait trois fois plus de barrières.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Age : xx années.
Activité Professionnelle : trainee
Célébrité : krystal
Crédits : ta mère
Voir le profil de l'utilisateur http://lipatatorne.forumactif.org
Message
Jeu 11 Fév - 16:45



I ain't worry about your clothes
Cause the clothes don't make the woman

I ain't worry about your clothes
Cause the clothes don't make the woman

Tu haussais les épaules en observant le Minspic, pendant que tu crachais un nuage de fumée gris dans le ciel. Tu aurais préféré qu'il évite les contacts physiques avec toi, car tu ne les réservais qu'à des gens en qui tu avais déjà accordé un peu de ta confiance. Mais tu ne le rejetais pas pour autant, tu restais seulement sur le qui-vive. Tu ne le laisserais pas se montrer plus entreprenant. Le coup du bras autour des épaules, ça faisait trop technique de drague datant de 150 ans, à essayer dans le cinéma alors que tu passes un vieux film romantique dégoulinant de bons sentiments. Tu hochais la tête. « T'as raison, Adam. » Bien sûr qu'il avait raison. Et ironiquement, il se comportait comme un vrai Minspic. « Il t'est déjà arrivé de penser super vite ? D'imaginer tous les scénarios possibles ? »

Tu marquais une pause et jetais de nouvelles branches dans le feu, qui les dévora. La cendre était devenu maintenant un joli tapis rougeoyant, grignotant le bois sec. « Ne va pas chercher aussi loin, Adam. Il n'y a rien d'excitant à s'en prendre à plusieurs à un seul type. » Enfin, toi, tu trouvais ça lâche, et pas vraiment à la hauteur de ta maison, mais bon. Et tu ne voyais pas trop pourquoi tu voudrais d'un coup lui rendre la vie impossible. Tu te montrerais même certainement un peu jalouse si une autre nana venait te piquer le rôle de la nana qui vient casser les pieds à Adam, et lui pourrir gentiment la vie. « Ce genre de situations où t'as des gens qui partagent une même opinion, une même mentalité, qui s'affrontent, c'est voué à foutre le bordel. » Et au fond, tu le pensais vraiment que ça allait partir en freestyle un de ces quatre. Qu'il y aurait un petit scandale qui viendrait se créer entre les maisons. Et quand ça ferait boum, ce serait vraiment le gros bordel. « C'pas contre toi, Adam. Je ne cherche pas à te persuader, et je sais que tu n'essaies pas non plus de le faire... » C'est ça qui était cool avec lui, soit dit en passant. « Mais si un jour, je ne sais pas dans combien de temps, les maisons entrent dans une guerre plus... coriace. Je ne suis pas sûre que ça ne nous foute pas dans la merde. » Tu écrasais ton mégot sous ta chaussure. Tu t'énervais à ne pas réussir à lui expliquer convenablement ton arrière pensée. « Imagine. On devient super potes, à tel point qu'on se prend en selfie ensemble, on partage notre coca au self, on va même jusqu'à acheter des t-shirts assortis, qu'en sais-je. » L'idée te provoqua un éclat de rire. Il devait te prendre pour la nana la plus dingue de l'académie mais qu'importe. « Le mois d'après, boum. Un tournoi. Un truc du genre. Chaque élève va supporter sa maison, va cracher sur celle des autres. Au revoir le fair play. Tout le monde va vouloir écraser tout le monde sous ses talons aiguilles. Bref, pire qu'en période de soldes, mvoyez. » Tu t'imaginais bien les crêpages de chignons. « C'est là, où on débarque en mode trop bestah. Tu crois qu'ils vont voir ça comment ? » Dans ta tête, la paix ne pouvait pas rester intacte comme ça. Tout n'était qu'un cycle vicieux de guerre, d'affrontement, puis d'accord de paix. C'était dans la nature humaine, c'était comme ça. Les jeux olympiques, n'étaient pas un petit championnat tout mignon sportif, à la base. C'était les jeux de la guerre. Avec des règles. Et de la même manière, vous alliez vous affronter, et avec les hormones de la puberté se mélangeant à tout ça, dans ta tête, tu prévoyais déjà la 3ème guerre mondiale.

« Peu importe, Adam. » Tu laissas passer un silence. « T'es trop intelligent pour que je décide d'arrêter de te parler du jour au lendemain parce que je suis une dingue superstitieuse. » Il fallait avouer qu'il avait l'air bien plus malin que certains Minspic. Il était intelligent comme eux, mais il avait un petit truc que tu ne savais expliquer. Il était rusé. Et les gens rusés, de toute façon, il fallait mieux s'en faire des alliés que des ennemis. Tu plantais tes yeux dans les siens et sur un ton digne de Tarzan tu lançais : « Moi Pessimiste. Toi Optimiste. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

rps primepoc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Sujets similaires

-
» Primepoc / TOP
» [Capture] Fblblblbl - Toi aussi trouve des titres de rp originaux.
» That was unexpected ▬ Frej Styrbjörn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lipatatorne :: SENPAI NOTICE ME :: zone rp 1 bis-